Nov 20

APPRÉHENDER LES RISQUES GRÂCE AU QUALITY ASSESSMENT

 « Réussir à améliorer la qualité et à inscrire durablement son entreprise dans une dynamique d’amélioration continue, ne peut pas être le fruit du hasard. »

Quel que soit votre projet, il existe des méthodologies pour anticiper les risques qui lui sont liés. Chez TheCodingMachine, nous préconisons de réaliser des QA (Quality Assessment) : dans cet article nous vous expliquons pourquoi il est important de réaliser cette étude en amont de tout projet.

QU’EST-CE QUE LE QA ?

Quality Assessment ou évaluation qualitative, est l’étude d’un projet et de tous les risques qu’il comporte.
Pour cela, vous devez tout d’abord constituer une équipe au sein de votre entreprise qui sera garante de ce suivi et qui rencontrera le chef de projet pour échanger sur les risques et les besoins de son projet.
Nous vous conseillons de faire cette première étape en présentiel, même si le télétravail est de plus en plus répandu ! En effet, il est plus simple et plus rapide de la réaliser en face à face.
Ainsi, réaliser un QA vous permettra de garantir la qualité des projets de votre entreprise.

POURQUOI METTRE EN PLACE UN QA ?

Le projet parfait n’existe pas, c’est une réalité. Mais en faisant un QA, vous pourrez vous en approcher au maximum. Grâce à cette étape clé, vous décèlerez les risques tout au long de votre projet pour mieux les maîtriser.
A l’issue de cette étape, votre chef de projet recevra un document de référence qui devra être conservé en interne. Ainsi, toutes vos équipes pourront les analyser afin d’améliorer leurs futurs projets.
Chez TheCodingMachine nous avons mis en place un outil : la QA Machine, pour nous aider à la réalisation de nos Quality Assessment.

LA QA MACHINE

C’est un outil qui permet de guider cette discussion afin d’évaluer les risques et de générer un compte rendu sous forme d’évaluation descriptive. Ce document de fin comprend tous les points clés du QA réparties en plusieurs parties : 

  1. Catégorisation des risques par rapport aux questions : qui, quoi, où, quand, comment, pourquoi ?
  2. Préconisations et recommandations de solutions
  3. Commentaires libres

Cela aidera le chef de projet à mieux analyser les risques à comprendre son client…

QA OR NOT QA ?

Nous avons réalisé une petite enquête, interne à TheCodingMachine. Dans celle-ci, nous avons comparé les premiers projets réalisés n’ayant pas donnés lieu à un QA aux projets plus récents qui, à l’inverse, ont été réalisés à l’aide d’un QA.
Dans cette enquête, nous avons ressorti les principaux risques rencontrés et voici les résultats que nous avons observés :

D’AUTRES FAÇONS DE RÉALISER UN QA

Voici quelques méthodes existantes pour vous accompagner dans cette démarche :

  • Les «5S », méthode basée sur la participation du personnel. https://bit.ly/2PFFMOW
  • La MRP (Méthodologie de résolution de problème) https://bit.ly/2nj2ptM
  • Le brainstorming
  • Le diagramme 5M (ou diagramme de causes/effets ou d’Hishikawa), qui permet de représenter de façon claire l’ensemble des causes qui amène aux risques
  • Le diagramme de Pareto qui met en évidence la loi des «80/20 »
  • Le classique QQOCCP (Quoi – Qui – Où – Quand – Comment – Combien – Pourquoi), qui permet de bien cadrer l’ensemble du projet
  • L’AMDEC (Analyse des Modes de Défaillance, de leurs Effets, et de leur Criticité). C’est la méthodologie que nous trouvons la plus intéressante chez TheCodingMachine. Elle propose un calcul de la criticité du projet et est réalisable sur différents supports comme un produit, un moyen ou un processus. Les grandes étapes de cette méthodologie sont montrées sur le schéma suivant:

Pour conclure, peu importe la méthode choisie pour réaliser votre QA il y a cinq étapes incontournables pour réussir votre projet :

  • Identifier les risques grâce à un brainstorming avec votre l’équipe
  • Evaluer et hiérarchiser les risques su plus fort au plus faible afin d’avoir un aperçue global
  • Traiter les risques pour en éliminer un maximum ou du moins essayer de les minimiser
  • Suivre et contrôler les risques du projet qui peuvent évoluer tout au long du projet
  • Capitaliser et documenter les risques. Cette étape se réalise à la fin du projet afin de montrer les risques rencontrés, les solutions pour les traiter, savoir si ces solutions ont fonctionnées…

Donc mettre en place un QA vous permettra de réaliser vos projets plus rapidement et plus efficacement et ce grâce à une meilleure maîtrise de chaque phase de votre projet et une gestion des risques améliorée. Vous verrez très vite votre taux de réussite de projets s’accroître !